VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Berlin mars 2021
Un séjour exceptionnel conduit d'une main de maître par Daniel Barenboïm
Du 26 au 29 mars 2021
Nombre limité de participants
Au programme, un trio vocal féminin d'exception
Bulletin d'inscription

Deux chefs d'oeuvre dirigés par Daniel Barenboïm

Un trio vocal féminin d'exception et une mise en scène grandiose

 

Berlin est une fête. Avec ses immenses parcs, ses canaux superbes, ses quartiers restaurés comme Prenzlauer Berg ou Wilmersdorf, la ville allemande invite à la flânerie et au confort.  Partout l’histoire surgit au détour d’un chemin surprenant. On pourra visiter les fascinants abris souterrains des Berlin Untenwelten ou l’incroyable Musée de la Stasi, situé dans l’ancien siège de la police secrète.

 

Nous vous proposons un séjour exceptionnel avec deux chef d’œuvre dirigés par Daniel Barenboïm. D’un côté, la belle allégresse des Noces de Figaro de Mozart mis en scène par le français Vincent Huguet avec un trio vocal féminin d’exception (Elsa Dreisig, Marianne Crebassa et Nadine Sierra). De l’autre, l’ampleur tragique du Parsifal de Wagner, dans la mise en scène grandiose de Dmitri Tcherniakov. René Pape et Andreas Schager sont les héros de ce spectacle unique. Deux œuvres somptueuses à savourer dans l’incontestable capitale mondiale de la musique.

Votre programme

Vendredi 26 mars – Berlin

 

À 20h, à la Staatsoper Unter den Linden :

 

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE VIENNE

 

Daniel Barenboïm : Chef d’orchestre et piano

 

Œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart :

– Symphonie n°33 en si majeur KV 319
– Symphonie n°38 en ré majeur KV 504 « Prager »
– Concerto pour piano en do mineur KV 491

 

 

Samedi 27 mars – Berlin

 

À 18h, à la Staatsoper Unter den Linden :

 

LES NOCES DE FIGARO, de W.A. Mozart

 

Staatskapelle de Berlin
Daniel Barenboïm : Direction musicale
Vincent Huguet : Mise en scène

 

Gyula Orendt : Comte Almaviva
Elsa Dreisig : Comtesse Almaviva
Riccardo Fassi : Figaro
Nadine Sierra : Susanna
Marianne Crebassa : Cherubino
Waltraud Meier : Marcellina
Stephan Rügamer : Don Basilio
Siegfried Jerusalem : Don Curzio
Maurizio Muraro : Docteur Bartolo
Liubov Medvedeva : Barbarina

 

 

Les Noces de Figaro étonnent toujours par leur vivacité. Avec le librettiste Lorenzo da Ponte, Mozart tisse une action fulgurante où l’intrigue ne s’arrête jamais et rebondit au travers d’admirables duos et ensembles. Cette nouvelle production au Staatsoper bénéficiera d’une mise en scène du français Vincent Huguet, ancien assistant de Patrice Chéreau. Dans la fosse, le maître des lieux, Daniel Barenboïm, est un grand spécialiste de la musique si profonde et si allègre de Mozart. Outre le Figaro de Riccardo Fassi, le trio vocal féminin subjugue : Nadine Sierra (Susanna) et nos deux belles chanteuses nationales Elsa Dreisig (Comtesse) et Marianne Crebassa (Cherubino). Dans des rôles secondaires, deux légendes de l’opéra ont répondu à l’appel de Barenboïm : Waltraud Meier (Marcellina) et Siegfried Jérusalem (Don Curzio). Magique !

 

 

Dimanche 28 mars – Berlin

 

À 16h, à la Staatsoper Unter den Linden :

 

PARSIFAL, de R. Wagner

 

Staatskapelle de Berlin

Daniel Barenboïm : Direction musicale
Dmitri Tcherniakov : Mise en scène

 

René Pape : Gurnemanz
Andreas Schager : Parsifal
Falk Struckmann : Klingsor
Marina Prudenskaya : Kundry
John Tomlinson : Titurel

 

 

Dans Parsifal, Dmitri Tcherniakov cherche l’humain en délestant le « festival scénique sacré » de Wagner de tout décorum religieux. Le célèbre metteur en scène russe revient ici aux sources chevaleresques du Moyen-Âge et de la création de l’œuvre à Bayreuth en 1882. On attend beaucoup de la direction d’orchestre de Daniel Barenboïm, immense musicien qui peut s’appuyer sur les cordes sublimes de la Staatskapelle de Berlin, pour livrer un Wagner chaleureux et sensuel. En Parsifal, Andreas Schager est l’un des meilleurs interprètes du rôle. Outre Marina Prudenskaya en Kundry, René Pape déploie en Gurnemanz une véritable leçon de chant. Puissance, musicalité et sens du mot, la basse allemande éblouit.

 

Prix par personne

 

Regent Berlin : 

 

Ce programme musical vous est communiqué sans prix et sous réserves de modification, dans l’attente de recevoir la confirmation ferme de la Staatsoper Unter den Linden, à venir à l’automne lorsque les mesures sanitaires auront été arrêtées par décision gouvernementale.

 

Nous vous donnons toutefois la possibilité de réserver votre place à l’avance, en nous versant un acompte de 200 € par personne (ou en utilisant votre éventuel Avoir Covid) – cette pré-réservation sera remboursable jusqu’à la remise du programme finalisé, et ne vous engagera que lorsque vous en aurez pris connaissance et l’aurez validé.

Et aussi...
Un séjour exceptionnel conduit d'une main de maître par Daniel Barenboïm
Du 26 au 29 mars 2021
Chargée de ce voyage

Elisabeth Belloc

+33 1 43 59 20 32

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chargée de ce voyage

Elisabeth Belloc

+33 1 43 59 20 32

Contacter par courriel
Inscriptions

Ouvertes