VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Calendriers Contact Mentions Légales
Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Festival d’Aix-en-Provence 2020
Voyage à travers les siècles
Du 10 au 14 juillet 2020
Nombre limité de participants
Festival
dans la ville de Cézanne
Bulletin d'inscription

Voyage à travers les siècles

Festival
dans la ville de Cézanne

Aix-en-Provence est l’une des plus belles villes françaises. Fondée par les Romains, la jolie méridionale offre un magnifique parcours historique. De la place d’Albertas à la Cathédrale Saint-Sauveur, c’est un bonheur de déambuler dans les ruelles du Vieil Aix. Tracé au dix-septième siècle, le Cours Mirabeau est l’artère centrale de la ville. Le quartier Mazarin aligne de splendides hôtels particuliers et de délicieuses places. Pour ajouter au charme, cafés, bars et restaurants distillent une qualité de vie unique, à l’ombre légendaire de la Montagne Sainte-Victoire chère à Cézanne…

 

C’est à un même voyage à travers les siècles que vous invite le Festival d’Aix-en-Provence. La plus importante manifestation française offre une somptueuse déambulation lyrique. Chaque spectacle est un événement à part entière : côté baroque, le magistral chef argentin Leonardo García Alarcón enchantera Le Couronnement de Poppée de Monteverdi. Le trublion Dmitri Tcherniakov, l’un des grands noms d’aujourd’hui, mettra en scène Cosi Fan Tutte. Un prestigieux duo britannique, Sir Simon Rattle et Simon McBurney, présentera Wozzeck de Berg, chef d’oeuvre du postromantisme allemand. Et pour la musique d’aujourd’hui, le Festival d’Aix-en-Provence crée la très attendue Innocence, de l’immense compositrice Kaija Saariaho sur un livret de l’écrivaine Sofi Oksanen, star des lettres nordiques.

Votre programme

Vendredi 10 juillet – Aix-en-Provence

 

À 21h30, au théâtre de l’Archevêché :

 

COSI FAN TUTTE, de W.A. Mozart

 

Orchestre Balthasar-Neumann Ensemble
Chœur de l’Opéra de Lyon

 

Thomas Hengelbrock : Direction musicale

Dmitri Tcherniakov : Mise en scène

 

Véronique Gens : Fiordiligi
Claudia Mahnke : Dorabella
Richard Croft : Ferrando
Russell Braun : Guglielmo
Georg Nigl : Don Alfonso
Nicole Chevalier : Despina

 

 

Agacé par les certitudes des jeunes Ferrando et Guglielmo, le cynique et retors Don Alfonso parvient à les convaincre de se déguiser en chevaliers valaques pour tester la fidélité de leurs promises respectives, Dorabella et Fiordiligi ! Sur cet argument grivois, Mozart déploie des trésors de tendresses vocale et instrumentale. Parmi les sommets de la partition, on citera la musique des fins d’acte ou encore les deux airs de Fiordiligi Come scoglio et Per pietà. Emmené par les instruments d’époque du Balthasar-Neumann Ensemble dirigés par Thomas Hengelbrock, ce chef d’œuvre doux-amer sera mis en scène par Dmitri Tchernakiov, trublion provocateur à la suprême élégance.

 

 

Samedi 11 juillet – Aix-en-Provence

 

À 20h, au Grand Théâtre de Provence :

 

INNOCENCE, de K. Saariaho

 

Orchestre London Symphony Orchestra

 

Susanna Mälkki : Direction musicale

Simon Stones : Mise en scène

Sofi Oksanen : Livret

 

 

Jukka Rasilainen : Le prêtre

Magdalena Kožená : La serveuse

Anna Prohaska : La mariée

Markus Nykänen : Le marié

Tuomas Pursio : Le beau-père

Sandrine Piau : La belle-mère

Lucy Shelton : Le professeur

Vilma Jääskeläinen : Marketa

Beate Mordal : Lilly

Camilo Delgado Díaz : Jeronimo

 

 

Kaija Saariaho est l’une des très grandes compositrices vivantes. Première femme en 2016 à être jouée au Metropolitan Opera de New York depuis le début du XXe siècle (!), la musicienne finlandaise triomphe sur les scènes du monde entier depuis son opéra L’amour de loin. Et si le livret de cet ouvrage était écrit par Amin Maalouf et si depuis, Kaija Saariaho a composé nombre d’ouvrages importants (Adriana Mater, La Passion de Simone), son association avec la romancière Sofi Oksanen laisse augurer du meilleur. En 2012, le Festival d’Aix-en-Provence créait Written on Skin de George Benjamin, considéré aujourd’hui comme le chef d’œuvre de l’opéra contemporain. Avec Innocence, la manifestation provençale se donne rendez-vous de nouveau avec l’Histoire.

 

 

Dimanche 12 juillet – Aix-en-Provence

 

À 15h, au théâtre du Jeu de Paume :

 

LE COURONNEMENT DE POPPEE, de C. Monteverdi

 

Orchestre Cappella Mediterranea

 

Leonardo García Alarcón : Direction musicale

Ted Huffman : Mise en scène

 

 

Jacquelyn Stucker : Poppée

Jake Arditti: Néron

Fleur Barron : Octavie, la Vertu

Paul-Antoine Bénos-Djian : Othon

Alex Rosen : Sénèque, le Consul

Miles Mykkanen : Arnalta, la Nourrice d’Octavie, Premier familier de Sénèque

Maya Kherani : La Fortune, Drusilla

Julie Roset :  L’Amour, le Valet

 

 

On sait peu de choses sur le Couronnement de Poppée. Sa création est estimée à Venise en 1642 et on connait le nom du librettiste Gian Francesco Busenello. Le livret se tient de façon relativement scrupuleuse aux faits historiques relatés par Tacite et Suétone : Poppée et Néron entretiennent une relation sulfureuse qui désespère leurs amoureux Ottone et Octavie. Si le livret brille par son humanité, c’est la musique de Monteverdi qui éblouit en signant le passage du recitar cantando
(le « dire en chantant ») au cantar recitando (« chanter en disant »). Grand triomphateur des récentes Indes Galantes à l’Opéra de Paris, le merveilleux chef argentin Leonardo García Alarcón dirige cet admirable Couronnement où les mots se font chant, avec une pureté qui n’a peut-être encore jamais été égalée.

 

 

Lundi 13 juillet – Aix-en-Provence

 

À 20h, au Grand Théâtre de Provence :

 

WOZZECK, de A. Berg

 

Orchestre London Symphony Orchestra

 

Sir Simon Rattle : Direction musicale

Simon McBurney : Mise en scène

 

Christian Gerhaher : Wozzeck

Anja Kampe : Marie

Daniel Brenna : Le Tambour-Major

Peter Hoare : Le Capitaine

Brindley Sherratt : Le Docteur

Evan Le Roy Johnson : Andres

J’Nai Bridges : Margret

Alexander Kiechl : Premier Compagnon

Tomasz KumięGa : Deuxième Compagnon

Graham Clark : Un Fou

 

 

Créé en 1925, Wozzeck est l’un des cinq plus grands opéras de l’histoire. Ceci pour plusieurs raisons : la beauté de la musique d’Alban Berg d’une extrême sophistication et d’un lyrisme transcendantal ; l’histoire adaptée de Büchner, sommet de romantisme allemand ; mais c’est surtout l’humanité bouleversante qui transparaît à chacune des pages de la partition qui hisse Wozzeck au zénith absolu du répertoire lyrique. Les magiciens britanniques, Sir Simon Rattle à la tête de son orchestre du London Symphony Orchestra et le metteur en scène Simon McBurney, illuminent cette œuvre dont on ne ressort jamais indemne.

Prix par personne

Hôtel Cézanne :

Forfait en chambre double Deluxe : 2 320 €

Supplément chambre individuelle : 680 €

 

 

Hôtel Particulier le 28 :

Forfait en chambre double Deluxe : 2 500 €

Supplément chambre individuelle : 772 €

 

Séjour individuel.

 

 

Le prix de ce voyage comprend : l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 4 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement.

 

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • le transport • les transferts aéroport.

 

 

Transport et transferts sur demande.

Et aussi...
Voyage à travers les siècles
Du 10 au 14 juillet 2020
Responsable de ce voyage

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Responsable de ce voyage

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Inscriptions

Ouvertes