VA
Voyages Accompagnés menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Voyages sur-mesure Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Tous nos voyages Fr Eng
VA
Retour au voyage précédent
Le Grand Tour impérial – Septembre 2022
Vienne, Prague & les Châteaux de Bohème
Du 2 au 9 septembre 2022
Nombre limité de participants
En compagnie d'Evelyne Lever
Bulletin d'inscription

Vienne, Prague & les Châteaux de Bohème

En compagnie d'Evelyne Lever

Des trésors de la Vienne impériale aux splendeurs du vieux Prague, nous vous invitons à mener la vie de château. Lieux insolites, visites privées, sublimes collections artistiques, la dynastie des Habsbourg dévoile toutes ses merveilles. Quelle destinée pour cette famille qui régna sur toute une partie de l’Europe durant près de sept siècles !

 

En compagnie de guides francophones expérimentés, vous plongerez dans l’histoire des Habsbourg, qui resta au faîte de sa splendeur depuis le règne de Rodolphe 1er en 1273 jusqu’à la fin de l’empire austro-hongrois en 1918 ! Parmi les grandes figures de la dynastie, les impératrices Sissi, Marie-Thérèse, les empereurs François-Joseph, Charles Quint et Rodolphe II n’auront plus aucun secret pour vous.

 

Nous commencerons notre voyage par Vienne, la magistrale, la somptueuse. L’écrivain autrichien Stefan Zweig parlait d’une « ville de rêves » et c’est un songe éveillé que de visiter la Hofburg, le château de Schönbrunn, de contempler les éblouissements de Gustav Klimt ou de flâner dans l’envoûtante crypte des Capucins. Partout, le souvenir des Habsbourg a laissé une empreinte de son génie.

 

Avant d’explorer Prague, nous vous réservons une surprise exceptionnelle. Pour atteindre l’autre grande capitale habsbourgeoise, nous affrétons un moyen de transport unique en son genre. Le Majestic Imperator Train reproduit les wagons impériaux tels que François-Joseph 1er les utilisait durant ses voyages ! Une expérience intemporelle, inoubliable ; une plongée intime et luxueuse dans la vie des empereurs et impératrices.

 

Après la fastueuse Vienne, place aux sortilèges de Prague, l’envoûtante, la mystérieuse. On ne compte plus les chefs d’oeuvre baroques dans cette ville à nulle autre pareille : le château, l’église Saint-Nicolas, le Klementinum avec sa tour astronomique… Mais l’actuelle République tchèque recèle des splendeurs plus méconnues. Dans des conditions proches de l’idéal, vous découvrirez les incroyables châteaux Hluboka et de Český Krumlov.

 

Un détour par la monumentale abbaye de Melk et une balade dans les adorables villages de Basse-Autriche, et vous tomberez éperdument amoureux de l’ancienne terre des Habsbourg où histoire, charme et art de vivre se conjuguent à la perfection.

Votre programme

Vendredi 2 septembre – Paris / Vienne

 

 

On se sent bien dans les cafés viennois. Leur charme et leur art de vivre sont tels que l’Unesco les a inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’humanité ! Après notre vol depuis Paris, nous vous invitons à plonger directement dans l’atmosphère si particulière de la capitale autrichienne.

 

 

Parmi les cafés de Vienne, le Café Demel est certainement l’un des plus beaux et des plus historiques. Profitant de sa proximité géographique, l’établissement fournissait la famille impériale en douceurs et pâtisseries. En 1934, le café Demel consolida sa légende, en engageant un certain Eduard Sacher, détenteur de la recette originale de la célèbre Sacher Torte. Dans l’un de ses salons, nous dégusterons des spécialités viennoises.

 

 

L’après-midi, vous découvrirez le cœur même du pouvoir des Habsbourg. Véritable ville dans la ville, la Hofburg est à l’origine une splendide forteresse médiévale. Mais que de changements depuis 1279 ! À partir de cette date sous le règne de Rodolphe 1er jusqu’à l’abdication de Charles 1er en 1918, la dynastie impériale y résida sans discontinuer, décorant et magnifiant un ensemble d’édifices aujourd’hui unique au monde. Un legs prodigieux, garni de trésors et de musées exceptionnels.

 

 

Entre tous les souverains ayant régné au travers des siècles, la figure la plus illustre des Habsbourg reste bien sûr Sissi. Mariée dès l’âge de 16 ans à l’empereur François-Joseph 1er, le 24 avril 1854, Élisabeth Amélie Eugénie de Wittelsbach, surnommée Sissi, était une reine méprisée à la cour mais vénérée des Hongrois. C’est sous son influence que fut signé le compromis austro-hongrois de 1867, permettant de “sauver” l’Empire de sa dissolution en plusieurs nations. Sissi sera assassinée en 1898 à Genève par un anarchiste italien. Dans le musée de la Hofburg, on admire les vêtements et les bijoux de l’impératrice, mais tous les yeux se tourneront vers le “Trésor” du palais, incroyable chambre contenant les joyaux de la couronne, tel le grand collier de l’ordre de la Toison d’Or. Un éblouissement !

 

 

Le soir, nous vous réservons un dîner insolite. Dès les portes franchies du Piaristenkeller (mais attention, il faut un mot de passe !), nous pénétrons au temps de la monarchie Habsbourg. Les salles sont recouvertes de souvenirs des souverains dans une salle gothique voûtée. Vous pourrez y déguster des plats de la Vienne impériale.

Un endroit idéal pour apprendre les us et les coutumes de la vie impériale et déguster l’apéritif préféré de Sissi.

 

 

Samedi 3 septembre – Vienne

 

 

La veille, nous visitions la Hofburg, siège officiel de l’Empire austro-hongrois. Aujourd’hui, nous dévoilons des aspects plus intimes de la vie des Habsbourg.

Palais baroque, le Château de Schönbrunn était la résidence d’été de la famille impériale. Difficile de ne pas être ébloui par ses magnifiques intérieurs décorés ou ses inoubliables jardins. L’histoire autrichienne prend vie dans des salles toutes plus superbes les unes que les autres. On admirera les appartements, la salle de billard où se délassaient les officiers, le bureau de François-Joseph… Le plus bel endroit reste bien sûr la grande galerie où se donnaient les bals sous les lustres dorés ; c’est ici qu’un petit garçon de six ans, Wolfgang Amadeus Mozart pour ne pas le nommer, se produisit pour la première fois sur scène.

 

 

Figure tutélaire du palais, l’impératrice Marie-Thérèse est l’un des plus illustres membres de la dynastie des Habsbourg. Son règne s’étendit de 1740 à 1780 ; les salons chinois, rouge, du Million, des Gobelins offrent un bel aperçu du faste incomparable de son pouvoir.

Pour conclure notre visite, nous nous baladerons dans les jardins du château dessinés par un élève de Le Nôtre, où sont exposés les carrosses avec lesquels les Habsbourg voyageaient.

Tout à côté, nous déjeunerons dans l’un des plus traditionnels restaurants de la ville. Vous vous régalerez de spécialités locales sur ses tables aux nappes blanches.

 

 

Le Palais du Belvédère est un autre trésor de Vienne. Chef d’œuvre d’art total, il fut construit comme résidence d’été pour Eugène de Savoie, vainqueur des Turcs en 1718. Dès l’entrée, vous serez charmé par l’harmonie des jardins mais également par la vue panoramique exceptionnelle qui se déploie sur la ville. Dans le Belvédère dit Supérieur (celui que nous visiterons), marbres, stucs et fresques règnent en maître. De superbes tableaux médiévaux et néoclassiques habitent les salles, mais le musée est connu mondialement pour sa collection d’art expressionniste. On ira admirer les toiles de Kokoschka et Egon Schiele et surtout l’inoubliable salle consacrée à Gustav Klimt. Les tableaux du peintre autrichien, tel Le Baiser, éblouissent par leur raffinement et leurs myriades de couleurs. Un art puissant à l’image du charme de Vienne.

 

Dîner libre.

 

 

Dimanche 4 septembre – Vienne

 

 

Notre matinée sera consacrée à la découverte de l’École d’équitation espagnole que nous visiterons avant d’assister à un spectacle équestre qui date de la période des Habsbourg. Des cavaliers et cavalières en queue de pie montent des étalons lipizzans, réalisant la plus gracieuse harmonie entre l’homme et l’animal.

 

 

Pour le déjeuner, nous irons dans l’une des adresses les plus courues de Vienne. Avec son décor en marbre et ses hautes voûtes, il s’agit d’une des brasseries emblématiques de la capitale. Vous déjeunerez avec une gourmandise et un raffinement tout viennois.

 

 

Tels des empereurs et des impératrices, nous revenons toujours à la Hofburg, pour visiter la magnifique Bibliothèque Nationale. Située au cœur du palais impérial, c’est l’une des grandes bibliothèques baroques du monde. Son salon d’apparat est d’une beauté époustouflante.
Auparavant, nous aurons visité l’un des lieux les plus émouvants de la dynastie des Habsbourg. Nichée sous l’église des Capucins, la crypte impériale renferme les dépouilles de 149 Habsbourg, dont 12 empereurs et 19 impératrices. L’atmosphère de ce caveau a été magnifiée par l’écrivain Joseph Roth dans son roman La Crypte des capucins en 1938, touchant adieu à un monde disparu.

 

 

Si vous souhaitez poursuivre vos visites, nous vous conseillons de découvrir librement le Kunsthistorisches Museum qui peut assouvir votre désir de beauté. L’édifice en lui-même constitue l’une des plus belles réussites des Habsbourg. Son escalier principal rehaussé d’une coupole attire tous les regards, mais c’est bien la collection du musée qui vous conduira dans un fabuleux voyage à travers l’histoire de l’art, de la Rome classique aux chefs d’œuvre de la Renaissance.

 

 

Dîner dans un restaurant du centre-ville.

 

 

Lundi 5 septembre – Vienne / Prague

 

 

De Vienne, nous nous dirigeons vers l’autre grande capitale des Habsbourg, nous pourrions dire la première capitale puisque Prague fut le siège du règne des empereurs du Saint-Empire Germanique et des rois de Bohème, premiers membres de la dynastie impériale.

 

 

Cette matinée vous transportera littéralement dans un autre monde. Un tapis rouge vous accueille jusqu’à l’entrée du train, à l’intérieur duquel, verre de champagne à la main, vous déambulerez dans un wagon tel que vous n’en avez jamais vu. Le Majestic Imperator Train est en effet la réplique exacte des wagons (durant les guerres, ces trains furent détruits, à l’exception d’un seul, aujourd’hui conservé au Musée Technique de Prague, qui servit de modèle) utilisés par l’empereur François-Joseph et l’impératrice Sissi durant leurs très nombreux voyages.

 

 

C’est un bonheur que de rouler au rythme modéré des voyages du 19e siècle, dans un wagon où chaque détail réveille le souvenir de celui qui possédait alors plus de “quarante millions” de sujets en Europe. D’une exigence perpétuelle, François-Joseph aimait déjeuner avec faste dans son wagon. Son épouse, Sissi, s’émancipa rapidement de la cour habsbourgeoise, pour voyager seule ; on raconte qu’elle profitait des chemins de fer pour lire et écrire de la poésie. Durant ce périple, nous aurons le bonheur d’accueillir le récital d’un chanteur d’opéra.

 

 

En début d’après-midi, nous découvrirons Prague, l’autre grande merveille d’Europe centrale. Nous commencerons notre visite par le Château de la ville : mille ans d’histoire imprègnent les murs de cette citadelle gigantesque, demeure des anciens rois de Bohème et des actuels présidents tchèques. Avec délice, on se perdra dans ce dédale de gothique flamboyant (la salle Vladislas), de Renaissance (le palais Rosenberg), de roman et de baroque (la basilique Saint-Georges). Le château est dominé par l’immense cathédrale gothique Saint-Guy, où sont enterrés les premiers Habsbourg : Saint Venceslas, les empereurs Charles iv et Rodolphe ii. La crypte est décorée avec une profusion de détails.

 

 

Si la Cathédrale Saint-Guy est le chef-d’œuvre de style gothique de Prague, l’Église Saint-Nicolas est sans aucun doute le chef-d’œuvre baroque de la ville. Du haut du clocher, le panorama est époustouflant.

 

 

Notre hôtel est idéalement situé dans la vieille ville, tout comme le restaurant où nous dînerons qui concilie grande gastronomie et vue magique sur le pont Saint-Charles.

 

 

Mardi 6 septembre – Prague

 

 

Nous poursuivons notre exploration de la Prague impériale. Départ vers la Bibliothèque de Strahov, l’une des bibliothèques les plus précieuses et les mieux conservées du monde. Encore davantage qu’à Vienne, on admire ici la richesse de la collection et la beauté du lieu, séparé entre la Salle de théologie (17e siècle) et la Salle de Philosophie (19e). Le sanctuaire Notre Dame de Lorette prolonge l’enchantement. Construite vers 1630, l’église étonne par sa luxueuse décoration et son trésor d’art sacré. Tendez l’oreille, on entend le magnifique carillon qui rythme la vie de la vieille ville depuis des décennies.

 

 

Après le déjeuner, nous vous invitons à une visite du Théâtre des États de Prague. En fonctionnement depuis 1783, il s’agit de l’un des plus anciens théâtres européens qui est, notamment, indissociablement lié au nom de Wolfgang Amadeus Mozart. Le compositeur a visité Prague plusieurs fois, y a composé et donné des concerts. C’est en 1787 qu’il a présenté son opéra Le Mariage de Figaro dans le Théâtre des États. Impressionné par la réception enthousiaste de l’audience praguoise, Mozart composa un autre opéra pour Prague le 29 octobre 1787 et dirigea lui-même la première mondiale de Don Giovanni. L’œuvre y connut un immense succès et c’est ainsi que Don Giovanni et le Théâtre des États entrèrent dans l’histoire.

 

 

Nous nous dirigerons ensuite vers le Klementinum. Avec le Château de Prague, il s’agit de l’autre grande entité architecturale de la capitale de la Bohème. Initialement conçu pour les Jésuites, le Klementinum est un havre de paix au sein de la vieille ville. Une harmonie réunit par-delà les siècles les cinq cours intérieures et les deux églises qui composent l’ensemble. Clou de la visite, la Bibliothèque recouverte de fresques et la tour astronomique, qui abrite la plus ancienne station de météorologie de Bohème.

 

 

 

Mercredi 7 septembre – Prague / Hluboká / Český Krumlov

 

 

Le saviez-vous ? L’actuelle République tchèque compte plus de 200 châteaux forts et palais baroques. De quoi oublier un moment les folies du roi Louis II de Bavière, tant les édifices rivalisent en beauté et en magie architecturale !

 

 

En matinée, nous partons vers le château de Hluboká. Construit au 12e siècle, le bâtiment fut entièrement rénové au milieu du 19e siècle dans un style néo-Tudor. Le résultat est absolument extravagant, à faire pâlir le château de Windsor himself qui servit de modèle ! Hérissé de onze tours et tourelles de conte de fées, l’extérieur cependant s’efface devant la folie décorative de l’intérieur. Près de cent quarante salles témoignent de l’excentricité des anciens propriétaires !

 

 

Un déjeuner à Hluboká nous remettra de nos émotions. Départ ensuite vers Český Krumlov à une trentaine de kilomètres. Le château de Český Krumlov, datant de 1240, est le deuxième plus grand château du pays (après celui de Prague) et abrite l’un des plus beaux théâtres baroques d’Europe. Dominant la ville, l’ensemble est un admirable colosse juché sur sa colline. La fine fleur de l’aristocratie tchèque y a apposé sa marque au cours des siècles.

 

 

Toujours à Český Krumlov, nous dînerons dans une salle rococo du dix-huitième siècle. Un véritable banquet aux chandelles, non loin de notre hôtel, dans un ancien bâtiment jésuite somptueusement réhabilité. Sous nos fenêtres coulera la célèbre Moldau, chère à Smetana et à tous les amoureux de la culture slave.

 

 

Jeudi 8 septembre – Český Krumlov / Dürnstein

 

 

La fin du séjour approche… Nous revenons en Basse-Autriche pour découvrir l’un des édifices les plus baroques de la région. D’aucuns disent même de l’abbaye de Melk qu’il s’agit du plus beau bâtiment baroque d’Europe ! Situé sur un éperon rocheux, l’ensemble a connu les premiers empereurs germaniques (dont sont issus les Habsbourg) avant de trouver sa forme définitive au début du dix-huitième siècle. L’abbatiale, la salle de marbre et la bibliothèque sont quelques-uns des éléments les plus éblouissants de cette abbaye méconnue en France.

Après cet exemple de baroque triomphant, nous déjeunerons puis irons à Dürnstein, un merveilleux village accroché à la montagne. Le beau Danube bleu y coule paisiblement, et c’est dans cet environnement, et selon l’hospitalité autrichienne, que nous dînerons dans un restaurant de la ville avant de nous reposer à l’hôtel Richard Loewenherz. L’esprit du célèbre Richard Cœur de Lion y règne puisque le roi y fut maintenu prisonnier au 12e siècle – mais depuis, l’emplacement exceptionnel de cet hôtel-restaurant a séduit princes, rois et citoyens qui y séjournent pour leur plus grand plaisir !

 

 

 

Vendredi 9 septembre – Dürnstein / Vienne / Paris

 

 

Au printemps, la Basse-Autriche brille de ses plus beaux atours. Les petits villages de vigneron prennent des allures de paradis, surtout lorsqu’on y déguste les délicieux vins blancs locaux.

Après le déjeuner, nous quitterons à regret la terre et le temps de la dynastie des Habsbourg…

Vol retour de Vienne jusqu’à Paris.

 

 

 

EVELYNE LEVER – VOTRE HISTORIENNE

 

Spécialiste du 18e siècle, Evelyne Lever, parallèlement à sa carrière au CNRS, a publié plusieurs essais et biographies dont Louis XVI (Fayard), Madame de Pompadour (Perrin) ou encore le Dictionnaire amoureux des reines (Plon). Elle a écrit de nombreux ouvrages sur Marie-Antoinette, traduits en Europe et aux Etats-Unis, dont Marie-Antoinette et L’Affaire du collier, tous deux chez Fayard. L’intégralité de la correspondance de cette reine a été publiée par ses soins aux éditions Tallandier. Son dernier ouvrage, Le grand amour de Marie-Antoinette, est paru en 2020.
Visage incontournable de Secrets d’Histoire, elle nous éclairera sur la cour d’Autriche et vous contera les splendeurs passées de la dynastie des Habsbourg. Sa voix souriante sera la meilleure des compagnies lors de ce Grand Tour impérial.

Prix par personne

 

HOTEL STEIGENBERGER HERRENGASSE (****) – VIENNE – 3 NUITS
Cet hôtel raffiné et majestueux est situé en centre-ville de Vienne, à quelques minutes à pied du palais de la Hofburg.
L’hôtel fait revivre les époques de Vienne et les réinterprète. L’aménagement intérieur, la vue saisissante sur la cathédrale Saint-Étienne de style gothique, le Hofburg baroque et le flair impérial du boulevard annulaire du Ring créent une ambiance unique.

 

 

HOTEL ARIA (*****) – PRAGUE – 2 NUITS
L’Aria est un boutique hôtel de luxe à quelques pas du pont Charles et du château de Prague. Inspiré par la musique, il est composé de chambres luxueuses dédiées à un style de musique spécifique ou à un artiste ou compositeur en particulier. Il offre un service exceptionnel et a une entrée privée dans un jardin classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

 

HOTEL RUZE (*****) – ČESKÝ KRUMLOV – 1 NUIT
Situé dans la ville médiévale de Český Krumlov, cet élégant hôtel du 15e siècle est situé à côté de la place Náměstí Svornosti et à 8 minutes du château.

 

 

HOTEL RICHARD LOEWENHERZ (*****) – DÜRNSTEIN – 1 NUIT
Offrant une vue sur le Danube, cet hôtel haut de gamme du 20e siècle est installé dans une église et un couvent médiéval. Il est idéalement situé à quelques minutes à pied des ruines du château de Dürnstein.

 

 

PRIX PAR PERSONNE sur la base de 20 participants minimum

 

Forfait en chambre double : 10 900€

Supplément chambre individuelle : 995€

 

Le prix de ce voyage comprend : le vol aller-retour Paris/Vienne en classe économique (déductible du forfait) • les hébergements en chambre double avec petit déjeuner pour 7 nuits • la taxe de séjour • les visites et transferts mentionnés au programme (dont le transfert de Vienne à Prague à bord du Majestic Imperator Train privatisé pour le groupe) • les repas (boissons comprises) mentionnés au programme • l’assistance rapatriement.

 

 

Séjour accompagné sur place.

 

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : le dîner du samedi 3 septembre (dîner libre) • les extras

Et aussi...
Vienne, Prague & les Châteaux de Bohème
Du 2 au 9 septembre 2022
Chef de projet

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 (0) 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chef de projet

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 (0) 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Itinéraire

Découvrir la carte de ce voyage

Inscriptions

Ouvertes