VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Voyages sur-mesure Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Tous nos voyages Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Munich – Juillet 2023
Le Festival d'Opéra de Munich
Du 21 au 24 juillet 2023
Nombre limité de participants
La Bayerische Staatsoper, l’un des meilleurs opéras de notre époque
Bulletin d'inscription

Le Festival d'Opéra de Munich

La Bayerische Staatsoper, l’un des meilleurs opéras de notre époque

Munich est une ville enracinée dans l’histoire. Le Schloss Nymphenburg, littéralement le « château de la Nymphe », est un sublime édifice baroque qui témoigne de la splendeur des Wittelsbach. Le Musée Lenbachhaus, situé dans une superbe demeure au style florentin, contient les chefs-d’œuvre du célèbre mouvement Blaue Reiter (Kandinsky, Klee, Marc…). Mais dans le fief du constructeur automobile BMW, tradition se mêle toujours avec une modernité étourdissante et une envie constamment renouvelée d’innover.

 

 

L’Opéra de Munich est précisément à l’image de sa cité. Qui dit Opéra de Bavière dit bien sûr Richard Strauss et Wagner (c’est en effet ici que furent créés rien moins que Capriccio, Tristan et Isolde, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg, L’Or du Rhin et La Walkyrie). Mais l’institution lyrique munichoise s’impose encore et toujours comme l’un des tout meilleurs opéras de notre époque (d’aucuns disent qu’il s’agit du meilleur opéra du monde), et ce n’est pas la venue du nouveau directeur Serge Dorny (qui a fait les riches heures de l’Opéra de Lyon) qui changera la donne. Les spectacles que nous vous proposons sont de superbes relectures d’ouvrages du passé.

 

 

Créé en 2019, le Tristan et Isolde mis en scène de Krzysztof Warlikowski avait fait sensation lors de sa première ; nous le retrouverons ici avec la sublime Isolde de Anja Harteros. Notre séjour présentera également deux nouvelles productions.

 

 

La première, également mis en scène par Warlikowski, fera briller la soprano Aušriné Stundyté dans une intrigante soirée Purcell/ Schönberg ; la seconde signe le grand retour à Munich d’Aïda de Verdi avec le superbe trio vocal Jagde/Stikhina/Rachvelishvili.

Votre programme

Vendredi 21 juillet – Munich

 

 

À 17h, au Nationaltheater :

 

 

TRISTAN ET ISOLDE, de R. Wagner

 

Orchestre et chœur de la Bayerische Staatsoper

 

 

Juraj Valcuha : Direction musicale

Krzysztof Warlikowski : Mise en scène

 

Stuart Skelton : Tristan

Anja Harteros  : Isolde

René Pape : König Marke

Wolfgang Koch : Kurwenal

Sean Michael Plumb : Melot

Jamie Barton : Brangäne

Jonas Hacker : Un berger

Christian Rieger : Un timonier

Liam Bonthrone : Un jeune marin

 

 

En 2019, cette production de Tristan et Isolde faisait l’événement de la saison lyrique. Avec ce spectacle, Kirill Petrenko signait ses adieux en tant que directeur musical de l’Opéra de Munich, pendant que Jonas Kaufmann et Anja Harteros interprétaient les mythiques amoureux wagnériens. Pour cette reprise, on retrouve la flamboyante Isolde de la soprano allemande, mêlée à l’admirable Tristan de Stuart Skelton. N’oublions pas les magnifiques Kurwenal de Wolfgang Koch et roi Märke de René Pape, mais c’est sans doute pour la mise en scène de Krzysztof Warlikowski que le spectacle mérite d’être vu et revu encore, tant la richesse de la vision est éblouissante. Comme à son habitude, le dramaturge polonais travaille en profondeur la question du mythe. Dans la fosse, le slovaque Juraj Valčuha réalise des miracles en tant que directeur musical du Teatro San Carlo de Naples ; le voir diriger à Munich l’intronise parmi les plus grands chefs d’orchestre de notre époque.

 

 

Samedi 22 juillet – Munich

 

 

À 19h, au Nationaltheater :

 

 

DIDON ET ENEE / ERWARTUNG, de H. Purcell / A. Schönberg

 

 

Andrew Manze : Direction musicale

Krzysztof Warlikowski  : Mise en scène

 

 

Ausrine Stundyte : Dido

Günter Papendell   : Aeneas

Key’mon Murrah : Sorcière

Elmira Karakhanova : Hexe

Key’mon Murrah : Spirit

Victoria Randem : Belinda

 

 

 

Voilà un spectacle singulier, qui mêle avec maestria deux ouvrages que trois siècles séparent ! Le point commun entre Didon et Enée et Erwartung ? Outre leurs qualités musicales, l’attente et l’angoisse théâtrale éprouvée par l’héroïne. Dans l’opéra baroque de Purcell, Didon attend Enée jusqu’à la folie ; dans le monodrame de Schönberg, une femme attend son amant dans une forêt romantique. On peut compter sur le grand metteur en scène Krzysztof Warlikowski pour créer de saisissants échos entre ces deux courtes pièces d’une prodigieuse intensité. Au centre de la soirée, la grande soprano lituanienne Aušriné Stundyté, qu’on a pu apprécier à Bastille dans une prodigieuse Lady Macbeth de Mzensk de Chostakovich mise en scène par Warlikowski déjà. Pour l’accompagner, Günter Papendell constitue un excellent Enée et le chef Andrew Manze (actuel directeur à Hanovre) est aussi à l’aise dans le baroque que la musique post-romantique.

 

 

Dimanche 23 juillet – Munich

 

 

À 19h, au Nationaltheater :

 

AÏDA, de G. Verdi

 

Orchestre et chœur de la Bayerische Staatsoper

 

Daniele Rustioni : Direction musicale

Damiano Michieletto : Mise en scène

 

Anita Rachvelishvili : Amneris

Elena Stikhina : Aida

Brian Jagde : Radamès

Alexander Köpeczi : Ramfis

Luca Salsi : Amonasro

Alexandros Stavrakakis : Le roi

Galeano Salas : Un messager

Elmira Karakhanova : Une prêtresse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aïda épouse pleinement la thématique “Chants d’amour et de guerre” de la saison munichoise. Le livret raconte en effet la relation triangulaire entre le général égyptien Radamès, la fille du roi d’Egypte Amneris et l’esclave éthiopienne Aïda, alors que les deux pays s’apprêtent à livrer bataille. Depuis 2009, l’Opéra de Bavière attendait une nouvelle production du chef d’œuvre de Verdi, la précédente n’ayant hélas que peu marqué les esprits. Le nouveau directeur Serge Dorny fait ici appel à l’un des metteurs en scène les plus demandés de la scène actuelle, l’italien Damiano Michieletto. Très à l’aise dans le répertoire de son pays natal, le dramaturge transalpin sait apporter profondeur psychologique et splendeur visuelle, comme les spectateurs parisiens ont pu s’en rendre compte dans Le Tryptique de Puccini à Bastille ou tout récemment encore pour Giulio Cesare de Händel au Théâtre des Champs-Elysées. De grandes voix font l’événement de cette nouvelle production : Brian Jagde, Elena Stikhina et la grande mezzo géorgienne Anita Rachvelishvili en Amneris. Directeur musical à Lyon et premier chef invité à Munich, l’italien Daniele Rustioni est l’un des meilleurs chefs d’orchestre de ce répertoire.

 

Prix par personne

 

HOTEL OPERA (****)

Cet élégant hôtel est situé dans le centre de Munich, à proximité de l’Opéra et de la célèbre Maximilianstrasse. Les chambres sont décorées avec goût.

 

BAYERISCHER HOF (*****)

Le Bayerischer Hof est un cocon de luxe et d’élégance en plein centre historique de Munich, face à la Kunsthalle et proche de la Bayerische Staatsoper. Sa tradition de service personnalisé depuis 1841 ne pourra que vous ravir.

 

 

Hôtel Opéra :

Forfait en chambre double Deluxe : 1 610 €

Supplément chambre individuelle : 495 €

 

Bayerischer Hof :

Forfait en chambre double Deluxe : 1 880 €

Supplément chambre individuelle : 627 €

 

 

Le prix de ce voyage comprend : l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 3 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement.

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • le transport • les transferts aéroport.

 

Séjour individuel.

Transport et transferts aéroport sur demande.

 

 

 

Programme et prix communiqués sous réserves de modification de la part de la maison d’opéra, ou par décision gouvernementale, en raison d’éventuelles contraintes sanitaires.

Et aussi...
Le Festival d'Opéra de Munich
Du 21 au 24 juillet 2023
Chef de projet

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 (0) 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chef de projet

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 (0) 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Inscriptions

Ouvertes