VA
Voyages Accompagnés menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Voyages sur-mesure Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Tous nos voyages Fr Eng
VA
Retour au voyage précédent
Oslo – Septembre 2022
L'art dans tous ses états
Du 23 au 26 septembre 2022
Limité à 14 participants
Deux nouveaux musées
Croisière sur le Fjord
Session Privée dans le Skyspace de James Turrell
Bulletin d'inscription

L'art dans tous ses états

Porte d’entrée vers les merveilles de la Norvège

En 2019, la Norvège fermait le triplon de tête des pays où on est le plus heureux, après la Finlande et le Danemark. Et pour cause : une nation de couleurs pures engendrées par la nature – et destinées à le rester, le Storting (Parlement) ayant prévu la neutralité carbone en 2030 –, propice aux activités de saison, et offrant à ses habitants un inestimable cadre de vie. Cela joue effrontément sur le moral !

 

 

Porte d’entrée vers les merveilles de la Norvège, Oslo est une destination des plus dépaysantes. Enclavée dans un fjord, la ville bénéficie d’une situation exceptionnelle : depuis la forteresse d’Akershus, on admire de magnifiques vues sur le port. En croisière, on explore les îles environnantes, avec un plaisir toujours renouvelé. La capitale scandinave mélange les styles et fait la part belle à l’expérimentation.

 

 

Durant ce séjour, nous vous inviterons notamment à découvrir la création mondiale d’un opéra de la grande compositrice américaine Missy Mazzoli, le flambant neuf musée Edvard Munch, dédié à l’auteur du Cri et haut de soixante mètres, ainsi que le tout nouveau Musée National, inauguré en juin dernier et d’ores et déjà considéré comme un des plus beaux musées d’Europe du Nord.

Votre programme

Vendredi 23 septembre – Paris / Oslo

 

 

Arrivée à Oslo en début d’après-midi.

 

 

Capitale maritime, Oslo puise son identité dans sa situation géographique unique. En effet, la nature est partout présente dans la ville norvégienne. Été comme hiver, les habitants profitent d’innombrables activités en plein air. Ainsi en témoignent le spectaculaire tremplin olympique de saut à ski (daté de 1892, c’est aussi l’un des plus vénérables !) ou les innombrables lieux de baignades estivaux.

 

 

Dès notre arrivée, nous vous proposerons un tour panoramique de la cité, comme une introduction au mode de vie des Norvégiens. Dans cet éden de poumons verts et de lacs, le parc Vigeland constitue l’une des attractions majeures d’Oslo. Ce dernier rassemble les œuvres d’une vie de travail du sculpteur Gustav Vigeland (1869-1943) avec plus de 200 sculptures étonnantes en bronze, granit et fer forgé.

 

 

Nous nous installerons à l’Hôtel Amerikalijnen, un superbe établissement à l’histoire fascinante. Situé en plein centre-ville, l’Amerikalijnen est en effet l’ancien bâtiment de la compagnie maritime pour les Etats-Unis. C’est d’ici que partirent des dizaines de milliers de Norvégiens vers le Nouveau-Monde, dans l’espoir d’une nouvelle vie. Cent ans plus tard, l’Amerikalijnen s’est transformé en un vibrant boutique-hôtel, aux chambres mêlant histoire du lieu et design scandinave ultra contemporain. L’établissement abrite plusieurs bars-salons et restaurants, dont un bar à cocktails ainsi qu’un club intime qui s’inspire de la scène du jazz new-yorkais.

 

 

Direction en soirée vers le magnifique opéra d’Oslo.

 

 

à 19h, au Norske Opera :

 

 

GISELLE, ballet d’Adolphe Adam

 

Ballet national de Norvège

Orchestre de l’Opéra national de Norvège

 

Jean Coralli & Jules Perrot : Chorégraphie

Nathan Brock : Direction musicale

Cynthia Harvey : Mise en scène

David Walker : Costumes

 

 

Giselle, quintessence du ballet romantique. La musique d’Adolphe Adam narre l’amour de l’héroïne pour Albrecht, qui dissimule hélas son engagement avec une autre femme. En résulte un tourbillon de passions, notamment une scène de folie, morceau absolu de bravoure pour la première ballerine depuis la création à Paris en 1841. Avec le ballet de l’Opéra National Norvégien, Cynthia Harvey s’inspire de la toute première chorégraphie de Giselle, tout en offrant sa vision moderne de ce chef d’œuvre atemporel.

 

 

Après le ballet, nous dînerons au Café Munch. Situé au 12e étage, cet établissement offre de splendides vues vespérales sur la ville.

 

 

Samedi 24 septembre – Oslo

 

 

Depuis octobre 2021, le musée Munch a pris ses nouveaux quartiers dans l’hypercentre à l’intérieur d’une tour spacieuse, moderne baptisée Lambda. « C’est peut-être le plus grand musée consacré à un seul artiste », souligne le directeur du musée, Stein Olav Henrichsen. Avec ses treize étages et ses 26.313 m2, il offre cinq fois plus d’espaces d’exposition que la bâtisse qui abritait jusqu’à présent le trésor national dans le quartier populaire de Tøyen.

 

 

En bordure de fjord, juste derrière l’opéra, le nouveau musée dessiné par le cabinet d’architectes espagnol Herreros répare une injustice historique en donnant à l’artiste l’écrin que son œuvre mérite. Vous y verrez bien sûr Le Cri et d’autres réalisations majeures comme Vampire, La Madone ou L’enfant malade. Mais aussi d’innombrables pièces méconnues, des sculptures, des photographies, un film et des tableaux monumentaux (Le Soleil, ou encore Les Chercheurs) qu’il a fallu, au moment de la construction, hisser à travers une fente spéciale, ensuite rebouchée.

 

 

De son vivant, Munch avait exprimé son désir d’avoir un musée. Lui qui désignait ses œuvres comme ses enfants, souhaitait les voir toutes rassemblées au sein d’une collection. C’est maintenant chose faite.

 

 

De taille humaine, le centre-ville d’Oslo concentre les principales institutions du pays. La Bibliothèque Nationale, le Théâtre ou le Palais Royal constituent quelques-uns des joyaux du patrimoine scandinave. Le hall du célèbre Hôtel de ville est décoré par des fresques de la première moitié du vingtième racontant la culture et les traditions norvégiennes.

 

 

Bordé par l’eau, le quartier OsloBukta réunit culture et architecture avec différents bâtiments originaux, dont l’Opéra. Un chef d’œuvre de pureté, sorte de glacier flottant conçu par l’agence nationale Snøhettad, avec ses pans en marbre de Carrare plongeant dans la baie du fjord. Les pentes du bâtiment se gravissent jusqu’au toit et offrent un lieu superbe pour profiter d’une vue imprenable sur la ville. À l’intérieur, une grande spirale en lamelles de bois clair abrite les trois salles de concert.

 

 

à 18h, au Norske Opera :

 

 

THE LISTENERS, de Missy Mazzoli

 

Orchestre et Chœur d’opéra, Chœur d’enfants

 

Ilan Volkov : Direction musicale

Lileana Blain-Cruz : Mise en scène

Nicole Heaston : Claire Devon

Frøy Hovland Holtbakk : Ashley Devon

Eirik Grøtvedt : Kyle Harris

Simon Neal : Howard Bard

Håvard Stensvold : Paul Devon

Tone Kummervold : Angela

Martin Hatlo : Thom

Johannes Weisser : Dillon

Cecilie C. Ødegården : Sina

Anne-Marie Andersen : Emily

Ingunn Kilen : Hortense

Megan Gryga : Danica

Ørjan Bruskeland Hinna : Vince

Mihai Florin Simboteanu : Bram

Kjersti Kongssund : Theresa Alvarez, journaliste

 

 

Très attendu, The listeners est un opéra de la grande compositrice Missy Mazzoli (née en 1980). Cette américaine s’est distinguée Outre-Atlantique par son opéra Breaking the waves (adapté du film éponyme de Lars von Trier) considéré par le Washington Post « comme l’un des ouvrages capitaux de notre époque » et comme « l’un des meilleurs opéras du 21e siècle » par Opera News. Cette toute nouvelle création promet d’être un véritable événement lyrique, d’autant que Mazzoli a choisi pour ces Listeners un thème original : Claire, une professeur de mathématiques entend un son qui n’en finit jamais. Ce signal sonore, inspiré d’un phénomène réel appelée « global hum », la conduit à s’éloigner de sa famille puis à rejoindre un groupe qui perçoit le même son. Opéra oblige, l’histoire connaîtra des conséquences tragiques. La musique de Mazzoli est mélodique, accessible, tout en possédant de nombreux sons originaux et inouïs. Un événement !

 

 

Dimanche 25 septembre – Oslo

 

 

Vous aurez la possibilité de démarrer la journée avec une activité phare de la population locale, le sauna flottant (en option de 8h à 9h – réservation sur demande.). Rien n’est plus agréable que de se détendre dans la chaleur d’un sauna et de plonger dans les eaux transparentes du fjord. À faire au moins une fois dans sa vie (disent les Norvégiens) !

 

 

Inauguré le 11 juin 2022, le nouveau Nasjonalmuseet (musée National) s’affirme d’ores et déjà comme l’une des grands établissements culturels nordiques. Ici, vous pourrez faire l’expérience d’innombrables peintures, sculptures, dessins, installations et objets de design et d’architecture dans un bâtiment remarquable notamment pour son spectaculaire Light Hall (près de 9000 lampes Led y sont disposées dans une scénographie révolutionnaire). Plus de 100 000 pièces ont vécu le déménagement offrant le plus vaste panorama jamais conçu de l’art norvégien d’hier et d’aujourd’hui. Un must !

 

 

Comme un balcon sur la ville, le parc Ekeberg est une invitation à la contemplation. Surplombant le fjord d’Oslo, sa vue embrasse les rives du centre-ville. Ce parc de 26 hectares, est sans doute l’une des plus belles surprises de la ville.

 

 

La balade dans cette ancienne forêt abandonnée, qui accueille depuis 2013 la collection de sculptures de Christian Ringnes est un enchantement, au milieu des pépiements d’oiseaux et d’œuvres d’art ? Vous y verrez, parmi une trentaine d’œuvres émaillées dans les bois, Le Couple de Louise Bourgeois – suspendu entre des chênes ; L’Anatomie d’un Ange de Damien Hirst – posé non loin de l’ancien cimetière allemand ou encore Eve d’Auguste Rodin – à l’orée de la forêt…

 

 

Pour le clou du spectacle qui survient au coucher du soleil, il vous faudra vous faufiler sous la retenue d’eau, dans un bref labyrinthe pour déboucher sur Skyspace, une œuvre de James Turrell. Installé sur le banc, contre le mur conique, on regarde le ciel au travers une ouverture ronde et l’on attend le changement de lumière. Il y a là quelque chose qui frôle le sacré.

 

 

Lundi 26 septembre – Oslo / Paris

 

 

A l’issue du petit-déjeuner, transfert à l’aéroport d’Oslo, et vol retour sur Paris.

Prix par personne

Votre hébergement

 

OSLO (Amerikalinjen ****) – 3 nuits

 

 

L’Amerikalinjen, qui tire son nom d’un bateau de croisière du 19e siècle, est un boutique-hôtel élégamment décoré dans un style scandinave. L’établissement revendique son identité norvégienne jusque dans le copieux petit-déjeuner de type américano-norvégien. Le centre de fitness de l’hôtel est disponible 24h/24.

 

 

Forfait en chambre double : 4 480 €

Supplément chambre individuelle :315 €

 

 

Le prix de ce voyage comprend : le transport aérien Paris/Oslo/Paris en classe économique) • l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 3 nuits • la taxe de séjour • les visites et transferts mentionnés au programme • les déjeuners et dîners mentionnés au programme (boissons comprises) • les places de spectacle de catégorie I • l’assistance rapatriement. Séjour accompagné sur place.

 

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • les prestations optionnelles sur demande.

 

 

Prestations optionnelles sur demande : Le sauna flottant • L’assurance annulation multirisques.

 

 

Ces prix sont soumis à variation en fonction des cours des différentes devises.

Et aussi...
L'art dans tous ses états
Du 23 au 26 septembre 2022
Chargée de projet

Carolina Calamai

+33 (1) 43 59 79 84

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chargée de projet

Carolina Calamai

+33 (1) 43 59 79 84

Contacter par courriel
Itinéraire

Découvrir la carte de ce voyage

Inscriptions

Ouvertes