VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Voyages sur-mesure Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Tous nos voyages Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Salzbourg – Juin 2022
Festival de Pentecôte
Du 3 au 7 juin 2022
Nombre limité de participants
Avec Cecilia Bartoli, Piotr Beczala, Placido Domingo, Ildar Abdrazakov, John Osborn
Bulletin d'inscription

Festival de Pentecôte

Avec Cecilia Bartoli, Piotr Beczala, Placido Domingo, Ildar Abdrazakov, John Osborn

À Salzbourg, la beauté est partout. Depuis son incroyable forteresse, la ville éblouit par sa beauté baroque : une véritable forêt de clochers lovée dans un cadre idyllique de montagne. Pas étonnant qu’on surnomme Salzbourg la « Rome du Nord ». Mais une chanteuse romaine, Cecilia Bartoli pour ne pas le nommer, a décidé de transformer la cité en Séville andalouse !

 

Le temps du Festival de Pentecôte, la légendaire mezzo et directrice de la manifestation depuis 2012, consacre un vaste programme à l’Espagne, au flamenco et à la musique du Siècle d’Or. La célèbre Getreidegasse, artère cruciale de la ville, prendra des allures de Feria. Les ruelles de la Vieille Ville deviendront aussi envoûtantes que les quartiers sévillans de Triana et Santa Cruz.

 

Nous vous proposons 4 jours de concerts fabuleux. La Bartoli offrira la verve de son interprétation de Rosine du Barbier de Séville aux côtés de complices comme Rollando Villazón ou Alessandro Corbelli. Le grand pianiste espagnol Javier Perianes présentera les chefs d’œuvres pianistiques d’Albeniz, Granados et de Falla. L’Arpeggiata de Christina Pluhar et Jordi Savall nous emmèneront au temps fastueux du Siècle d’Or et de la Conquista. Bien sûr, le festival fera une place d’honneur au flamenco lors d’une soirée enflammée par la danseuse Maria Pagés. Apothéose de notre séjour : le gala final où Cecilia Bartoli réunit une cohorte de chanteurs vedettes (Piotr Beczala, Placido Domingo, Ildar Abdrazakov, John Osborn…) autour d’œuvres se passant en Andalousie – car le saviez-vous ? Séville est l’héroïne de plus de cent cinquante opéras !

Votre programme

SAMEDI 4 JUIN – SALZBOURG

 

À 11h, à la Haus für Mozart :

 

IBERIA – ALBÉNIZ

 

Javier Perianes : Piano

 

– Isaac Albéniz : De Iberia – 12 nouvelles „Impressions“ en quatre cahiers pour piano Evocación · El puerto · Triana · El Albaicín
– Manuel de Falla : De la suite El amor brujo – arrangement pour piano Pantomima · Danza del terror · El círculo mágico · Danza ritual del fuego ; Fantasía Bética pour piano
– Enrique Granados : Du cycle Goyescas pour piano Los requiebros · Quejas o la maja y el ruiseñor · El amor y la muerte

 

À l’écoute d’Albéniz, Claude Debussy écrivait: “les yeux se ferment comme éblouis d’avoir contemplé trop d’images”. De son côté, Olivier Messiaen affirmait que le cycle Iberia “représentait peut-être le chef-d’œuvre de l’écriture pour piano”. C’est ce magnifique recueil pour clavier que le grand pianiste Javier Perianes nous présente lors d’un récital exceptionnel. L’artiste espagnol propose un superbe panorama de la musique ibérique, puisque s’y ajoutent les Goyescas (inspirées des tableaux de Goya) de Granados et des pièces essentielles de Manuel De Falla.

 

À 20h, à la Haus für Mozart :

 

LA TORRE DEL ORO

 

L’arpeggiata
Christina Pluhar : Direction musicale
Céline Scheen : Soprano
Luciana Mancini : Mezzo-soprano
Vincenzo Capezzuto : Alto

 

– Jácaras, Fandangos, Folías, Canarios et Chaconas espagnols et sud-américains
– Joropos et Pajarillos vénézuéliens en dialogue avec des oeuvres d’Alonso Mudarra, Santiago de Murcia, Lucas Ruiz de Ribayas, Antonio Soler et Diego Pisador
– Musique traditionnelle d’Espagne et Amérique du Sud

 

Durant des siècles, Séville constituait la place tournante du commerce vers les colonies. Symbole de cette époque, la Torre del Oro qui trône toujours fièrement sur les rives du Guadalquivir. C’est ici que les galions accostaient ou repartaient vers les Amériques. A la tête de son ensemble L’Arpeggiata, Christina Pluhar nous concocte un programme dont elle a le secret. La musicienne autrichienne n’a pas son pareil pour faire revivre une époque pleine de voyages, d’aventures et de rythmes. A partir de l’œuvre du compositeur Alonso Mudarra (1508-1580), la soirée nous emmènera vers l’Amérique du Sud, où musique indienne et musique baroque créent un formidable mélange.

 

DIMANCHE 5 JUIN – SALZBOURG

 

À 15h30, à la Haus für Mozart :

 

LE BARBIER DE SÉVILLE, de G. Rossini

 

Nouvelle production
Les Musiciens du Prince-Monaco

 

Gianluca Capuano : Direction musicale
Rolando Villazón : Mise en scène
Chœurs de la Philharmonie de Vienne Walter Zeh Chef de choeurs

 

Edgardo Rocha : Conte Almaviva
Alessandro Corbelli : Bartolo
Cecilia Bartoli : Rosina
Nicola Alaimo : Figaro
Ildar Abdrazakov : Basilio
José Coca Loza : Fiorello
Arturo Brachetti : Arturo

 

Avec sa verve, sa théâtralité et sa vitalité, Le Barbier de Séville est un bonheur de tous les instants. L’oeuvre de Rossini est également l’une des oeuvres fétiches de Cecilia Bartoli. Aux côtés des fidèles Musiciens du Prince Monaco dirigés par Gianluca Capuano, la diva romaine offre (pour la dernière fois, affirme-t-elle) sa Rosine pétulante de vie et d’allégresse. Pour l’accompagner, Rollando Villazón sert un écrin visuel dans lequel on note la présence insolite du célèbre transformiste Arturo Brachetti. La distribution vocale, avec Ildar Abdrazakov en Basilio, Nicola Alaimo en Figaro, promet une soirée d’exception.

 

À 20h30, à la Felsenreitschule :

 

SOIRÉE FLAMENCO – MARIA PAGÉS

 

ODA A LA FLOR DEL NARANJO

Un voyage à travers l’immensité et la poésie du flamenco sévillan avec María Pagés et son ensemble

Maria Pagés : Chorégraphe
Rubén Levaniegos : Guitare
Isaac Muñoz : Guitare
Ana Ramón : Recitation / Voix
Blanca Paloma : Recitation / Voix
David Moñiz : Violon
Sergio Menem : Violoncelle
Chema Uriarte : Percussion

 

Danseurs : María Pagés, Eva Varela, Julia Gimeno, Almudena Roca, Ariana López, Marina González, Sofía Suárez, Nerea Carrasco, Nuria Martínez

Musiques : Rubén Levaniegos, María Pagés, Sergio Menem, David Moñiz, Georges Bizet, Sebastián Iradier

 

Quand elle était adolescente, Cecilia Bartoli prenait des cours de danse. Un jour, elle découvre le flamenco : une révélation ! De son propre aveu, la chanteuse romaine ne visite jamais Séville sans assister à un spectacle de danse flamenco. Pour cette édition exceptionnelle, le festival amène la beauté de ce genre typiquement andalou avec l’une de ses plus belles étoiles, la danseuse et chorégraphe Maria Pagés. Le concert offre un spectacle total autour de la poésie et de la culture flamenca. Cette fusion unique entre les traditions maures, andalouses et sépharades possède un coeur incomparable.

 

LUNDI 6 JUIN – SALZBOURG

 

À 11h, à la Kollegienkirche :

 

LE SIÈCLE D’OR – JORDI SAVALL

 

La Capella Reial de Catalunya / Hespèrion XXI

Jordi Savall : Direction musicale

Lluís Vilamajó Chef de chœurs

 

Alessandro Giangrande : Contre-ténor

David Sagastume : Contre-ténor

Gabriel Díaz : Contre-ténor

Lluís Vilamajó : Ténor

Víctor Sordo : Ténor

Furio Zanasi : Baryton

Pieter Stas : Basse

Javier Jiménez-Cuevas : Basse

 

– C. de Morales : Missa Mille regrets

-F. Guerrero : Missa de la Batalla Escoutez

 

Durant des siècles, Séville constituait la place tournante du commerce vers les colonies. Symbole de cette époque, la Torre del Oro qui trône toujours fièrement sur les rives du Guadalquivir. C’est ici que les galions accostaient ou repartaient vers les Amériques. A la tête de son ensemble L’Arpeggiata, Christina Pluhar nous concocte un programme dont elle a le secret. La musicienne autrichienne n’a pas son pareil pour faire revivre une époque pleine de voyages, d’aventures et de rythmes. À partir de l’oeuvre du compositeur Alonso Mudarra (1508-1580), la soirée nous emmènera vers l’Amérique du Sud, où musique indienne et musique baroque créent un formidable mélange.

 

À 17h, au Grosses Festspielhaus :

 

GALA CARMENCITA & FRIENDS

 

Les Musiciens du Prince-Monaco

Gianluca Capuano : Direction musicale
Maria Agresta : Soprano
Rebeca Olvera : Soprano
Cecilia Bartoli : Mezzo-soprano
Piotr Beczala : Ténor
Plácido Domingo : Ténor
John Osborn : Ténor
Rolando Villazón : Ténor
Ildar Abdrazakov : Basse
Maria Pagés : Danseuse

 

Airs, duos et ensembles de Don Giovanni et Les noces de Figaro de Mozart, Le barbier de Séville de Rossini, Carmen de Bizet et La force du destin de Verdi

 

En 2012, un groupe d’experts recensait 153 opéras dont l’action se déroule à Séville. Les chefs d’œuvre abondent, citons bien sûr Le Barbier de Séville, Don Giovanni, Les Noces de Figaro de Mozart et bien sûr Carmen de Bizet. Comment expliquer une telle fascination chez les compositeurs ? Probablement en raison de la situation géographique de la ville, à l’extrême pointe de l’Europe méridionale, proche de son héritage maure avec ses fabuleux palais. Autre atout non négligeable : la réputation (fantasmée) de ses femmes libres et fières. Exotique, sauvage, raffinée, Séville est devenu ainsi l’héroïne de sublimes pages d’opéra que nous pourrons entendre durant ce gala plein de glamour. La liste des chanteurs invités est étourdissante : Maria Agresta, Rebeca Olvera, Cecilia Bartoli, Piotr Beczala, Plácido Domingo, John Osborn, Rolando Villazón, Ildar Abdrazakov. Étourdissant bouquet final !

Prix par personne

VOTRE HÔTEL AU CHOIX

 

STAR INN GABLERBRÄU (***)
Au pied du pont menant à la vieille ville, le Star Inn Gablerbräu est situé dans un ancien bâtiment médiéval du 15e siècle. Les chambres sont modernes et confortables, le service agréable.

 

BLAUE GANS (****)
Au centre historique de Salzbourg, près de la maison natale de Mozart et face au grand théâtre du Festival, l’hôtel Blaue Gans offre un harmonieux compromis entre tradition et modernisme.

 

GOLDENER HIRSCH (*****)
Face au Palais des festivals, le Goldener Hirsch, cher aux mélomanes, a vu naître Mozart presque au pas de sa porte… Confortable et chaleureux, il est l’institution salzbourgeoise par excellence.

 

SACHER (*****sup.)
Sur les rives de la Salzach, face au panorama grandiose de la vieille ville, de la Forteresse et des Alpes, le Sacher est un hôtel de grande tradition, à l’élégance et au service irréprochables

 

Star Inn Gablerbräu :
Forfait en chambre double Superior : 2 040 €
Supplément chambre individuelle Standard : 240 €
Supplément chambre individuelle Superior : 320 €

 

Blaue Gans :
Forfait en chambre double Large : 2 800 €
Supplément chambre individuelle Medium : 836 €
Supplément chambre individuelle Large : 1 024 €

 

Goldener Hirsch :
Forfait en chambre double Deluxe : 3 340 €
Supplément chambre individuelle Classic : 492 €
Supplément chambre individuelle Deluxe : 1 144 €
Forfait en chambre double Junior Suite : 3 800 €

 

Sacher :
Forfait en chambre double Deluxe : 3 360 €
Supplément chambre individuelle Deluxe : 1 416 €
Forfait en chambre double Deluxe vue rivière : 3 700 €
Supplément chambre individuelle Deluxe vue rivière : 1 740 €

 

Le prix de ce voyage comprend : l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 4 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement.

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • le transport • les transferts aéroport

 

Séjour individuel.
Transport et transferts aéroport sur demande.

 

Programme et prix communiqués sous réserves de modification de la part du festival ou par décision du gouvernement en raison d’éventuelles contraintes sanitaires.

Et aussi...
Festival de Pentecôte
Du 3 au 7 juin 2022
Chef de projets

Elisabeth Belloc

+ 33 (1) 43 59 20 32

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chef de projets

Elisabeth Belloc

+ 33 (1) 43 59 20 32

Contacter par courriel
Inscriptions

Ouvertes