VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Torre del Lago – juillet 2021
67° festival Puccini
du 30 juillet au 01 aout 2021
Nombre limité de participants
Nouvelle production de Turandot
Bulletin d'inscription

Torre del Lago : 67° festival Puccini

Entre la mer Tyrrhénienne et le lac de Massaciuccoli, Torre del Lago est la parcelle toscane où Puccini, en quête de tranquillité, a élu résidence pendant plus de trente ans. Rien n’a bougé dans la villa qui a constitué le décor de composition de La Bohème et de ses autres partitions épanouies. Pour sa 67e édition, le festival annuel Puccini met à l’honneur le baiser dans sa programmation. Ce geste significatif, pourtant si simple, est rendu complexe avec l’épidémie de COVID-19. Les opéras de Puccini rendent extraordinaires les moindres faits grâce à l’opposition entre des situations dramatiques inextricables et des mélodies intenses voguant sur une orchestration d’orfèvre. Daniele Abbado propose une nouvelle production de Turandot dans l’amphithéâtre en plein air et met ainsi en avant les divergences de cette magnétique histoire orientaliste.

Votre programme

Vendredi 30 juillet – Torre del Lago

 

À 21h15, au Gran Teatro all’aperto Giacomo Puccini :

 

BOHEME, de G. Puccini

 

Orchestre et Chœur du Festival Puccini

Direction musicale : Enrico Calesso

Mise en scène : Marco Scola Di Mambro

Mimì Polina : Pasztircsak

Rodolfo : Ivan Ayon Rivas

Musetta : Maria Chabounia

Marcello : Kartal Karagedik

Shaunard : Tommaso Bares

 

 

 

 

À la création de La Bohème au Teatro Regio de Turin en 1896, critiques comme spectateurs semblaient d’accord pour que l’œuvre tombe vite dans l’oubli, en raison du manque de moments de gloire pour les chanteurs. Le vériste Leoncavallo est même allé jusqu’à accuser Puccini de plagiat car lui aussi s’attelait au même sujet. Aujourd’hui, c’est pour son écriture aux phrases infinies et ses mélodies bouleversantes que l’opéra est un pilier du répertoire partout dans le monde. La mansarde du Quartier Latin et le Café Momus poursuivent leur part de rêve d’un Paris dans lequel le public ne cesse de se reconnaître. Étrennée au Festival en 2014, l’élégante production d’Ettore Scala sera reprise par son petit-fils Marco Scola Di Mambro.

 

 

 

Samedi 31 juillet – Torre del Lago

 

Nouvelle production.

À 21h15, au Gran Teatro all’aperto Giacomo Puccini :

 

TURANDOT de G. Puccini

 

Orchestre et Chœur du Festival Puccini

Direction musicale John Axelrod

Mise en scène : Daniele Abbado

Turandot : Catherine Naglestad

Liu : Emanuela Sgarlata

Calaf : Ivan Magrì

Timur : Nicola Ulivieri

Ping : Giulio Mastrototaro

Pong : Marco Miglietta

Pang : Andrea Giovannini

 

 

Avec Turandot, Puccini a souhaité un « grand opéra » comme geste artistique ultime. Il n’a malheureusement pas pu eu le temps d’extirper de son esprit créateur la conclusion qu’il souhaitait. Torre del Lago présente pour la première fois le finale composé par Luciano Berio en 2001, riche en contrastes jusqu’à un terme en diminuendo, loin des spectaculaires rajouts de Franco Alfano habituellement interprétés. Catherine Naglestad, grande interprète de Floria Tosca, foulera la scène du Festival pour la première fois sous les traits de la princesse chinoise pour ses débuts très attendus dans le rôle, au même titre que le ténor Ivan Magrì (Calaf), dont le célèbre « Nessun Dorma » gagnera à tous les coups le cœur des spectateurs.

 

 

 

 

 Dimanche 1er aout – Pietrasanta

Journée optionnelle.

À 21h30, dans le cloître de St Augustin :

 

CONCERT

 

Distribution non communiquée à ce jour.

 

Depuis 2007, le festival international Pietrasanta in Concerto convie les musiciens les plus courus, sous l’impulsion du violoniste Michael Guttman. Le cloître de Sant’Agostino en est le lieu privilégié, dans une acoustique hors du commun permise par un péristyle en marbre. La ville (surnommée « la petite Athènes ») est d’ailleurs réputée pour ses fonderies artistiques et le traitement de cette roche dérivée du calcaire. Le flûtiste Andrea Griminelli, qui s’est produit aux côtés de Luciano Pavarotti au Madison Square Garden en 1984, a concocté un programme éclectique avec des collaborateurs fréquents et le Belgian Chamber Orchestra. En véritable sculpteur de son, il fera entendre avec grâce et émotion des facettes inattendues de son instrument.

Prix par personne

 

Hotel Pietrasanta :

Forfait en chambre double Supérieur : 1 120 €

Supplément chambre individuelle Standard : 144 €

Supplément chambre individuelle Supérieur : 366 €

 

 

Grand Hotel Principe di Piemonte :

Forfait en chambre double Superior avec vue : 1 160 €

Supplément chambre individuelle Superior avec vue : 560 €

 

Le prix de ce voyage comprend : l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 2 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement.

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • le transport • les transferts aéroport

 

Séjour individuel.

Transport et transferts aéroport sur demande.

 

Nuit et spectacle optionnels du 1 au 2 aout (nuit avec petit-déjeuner • place de catégorie I le 1 aout) :

 

Hotel Pietrasanta :

En chambre double Supérieur : 310 €

Supplément chambre individuelle Standard : 72 €

Supplément chambre individuelle Supérieur : 183 €

 

Grand Hotel Principe di Piemonte :

En chambre double Superior avec vue : 330 €

Supplément chambre individuelle Superior avec vue : 286 €

 

 

Programme et prix communiqués sous réserves de modification de la part du festival, ou par décision gouvernementale, en raison d’éventuelles contraintes sanitaires.

Et aussi...
67° festival Puccini
du 30 juillet au 01 aout 2021

Carolina CALAMAI

+33 (0)1 43 59 79 84

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur

Carolina CALAMAI

+33 (0)1 43 59 79 84

Contacter par courriel
Inscriptions

Sur liste d’attente