VI
Voyages Individuels menu
La Fugue
Voyages Accompagnés Voyages Individuels Voyages Sociétés Calendriers Communication Contact Mentions Légales
Fr Eng
VI
Retour au voyage précédent
Vienne – Février 2022
Avec Jonas Kaufmann, héros du séjour
Du 4 au 7 février 2022
Nombre limité de participants
Vienne est une fête
Bulletin d'inscription

Avec Jonas Kaufmann, héros du séjour

Vienne est une fête

Vienne est une fête. Le musée des Beaux-Arts offre une extraordinaire exploration à travers l’histoire de l’art. On ne compte plus les chefs-d’œuvre depuis Adam et Eve de Cranach, jusqu’aux joyaux de la Rome classique ou de l’Egypte. Les amoureux d’art contemporain iront visiter le prestigieux Mumok.  Pour se préparer au symbolisme de La Ville Morte, le Pavillon de la Sécession déploie l’éblouissante Frise Beethoven de Gustav Klimt. Plus expressionniste, le Leopold Museum contient enfin la plus vaste collection de tableaux d’Egon Schiele.

 

Le ténor Jonas Kaufmann sera l’un des héros de notre séjour. Le chanteur allemand incarnera pour la première fois le

rôle-titre du Peter Grimes de Britten (aux côtés de partenaires de choix comme Lise Davidsen et Bryn Terfel). La si émouvante Manon Lescaut de Puccini sera interprétée par Asmik Grigorian dans une mise en scène de Robert Carsen. Concluant notre voyage, La Ville Morte de Korngold (emmenée par le ténor Klaus-Florian Vogt) s’affirme comme l’un des sommets du romantisme germanique.

Votre programme

Vendredi 4 février – Vienne

 

 

En soirée, à la Wiener Staatsoper :

 

 

MANON LESCAUT, de G. Puccini

 

 

Nicola Luisotti : Direction musicale

Robert Carsen : Mise en scène

 

 

Asmik Grigorian : Manon Lescaut

Boris Pinkhasovich : Lescault, son frère

Brian Jagde : Le chevalier des Grieux

Josh Lovell : Edmond

Josh Lovell : Le maître de ballet

 

 

Inspiré du roman de l’abbé Prévost, Manon Lescaut est l’un des opéras les plus émouvants de Puccini. Le compositeur italien y délivre des pages d’un grand lyrisme, au diapason d’une action dramatique très intense. Remarquée sur les plus grandes scènes du monde entier, l’arménienne Asmik Grigorian offre une héroïne au tempérament volcanique, qui finit par bouleverser dans l’air Sola, perduta, abbandonata. En Des Grieux, l’Américain Brian Jagde est un partenaire plein de panache. Quant à la mise en scène de Robert Carsen, elle déploie un faste et un luxe qui conviennent idéalement à la descente aux enfers de son héroïne, Manon Lescaut.

 

 

Samedi 5 février – Vienne

 

 

En soirée, à la Wiener Staatsoper :

 

 

PETER GRIMES, de B. Britten

 

 

Simone Young : Direction musicale

Christine Mielitz : Mise en scène

Jonas Kaufmann : Peter Grimes

Lise Davidsen : Ellen Orford

Bryn Terfel : Le capitaine Balstrode

 

 

Créé en 1945, Peter Grimes apparut comme le premier chef d’œuvre d’un compositeur trentenaire. Située sur la côte anglaise, l’histoire narre le parcours d’un personnage en marge de la société d’un village de pêcheurs. à l’orchestre, Benjamin Britten réussit de superbes pages pleines de couleurs et d’embruns maritimes, qui seront ici interprétées par l’excellente cheffe australienne Simone Young. Dans l’émouvant rôle-titre, Jonas Kaufmann fait ses grands débuts. Nul doute que le ténor allemand n’apporte au personnage de Peter Grimes une humanité remarquable, d’autant qu’il sera accompagné du gallois Bryn Terfel et de Lise Davidsen, soprano norvégienne à la carrière en pleine expansion.

 

 

Dimanche 6 février – Vienne

 

 

En soirée, à la Wiener Staatsoper :

 

 

LA VILLE MORTE, de E. W. Korngold

 

 

Thomas Guggeis : Direction musicale

Willy Decker : Mise en scène

 

 

Klaus Florian Vogt : Paul

Vida Mikneviciute : Marietta

dAdrian Eröd : Franck/Fritz

Monika Bohinec : Brigitta

 

 

Pendant trop longtemps, la musique d’Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) n’a été connue et reconnue que des cinéphiles, le compositeur ayant signé la bande originale de nombreuses productions hollywoodiennes. Depuis quelques décennies, son opéra majeur, la Ville morte, commence à retrouver sa place de premier plan, à Vienne notamment où Korngold avait effectué un brillant début de carrière avant d’être chassé par les nazis. Inspiré du roman symboliste Bruges-la-morte de Georges Rodenbach, l’histoire est une fascinante histoire onirique, portée par la luxuriante orchestration de Korngold qui évoque irrésistiblement le Richard Strauss de la même époque. On gardera une oreille toute particulière pour l’interprétation de Klaus-Florian Vogt en Paul et la direction d’orchestre du jeune prodige allemand Thomas Guggeis, appelé à une remarquable carrière internationale.

Prix par personne

Hôtel Sacher :

Forfait en chambre double Deluxe avec vue : 2 420 €

Suppl. chambre individuelle Deluxe avec vue : 780 €

 

 

Le prix de ce voyage comprend : l’hébergement en chambre double avec petit déjeuner pour 3 nuits • la taxe de séjour • les places de spectacle en première catégorie • l’assistance rapatriement.

 

 

Le prix de ce voyage ne comprend pas : les extras • le transport • les transferts aéroport.

 

Séjour individuel.

Transport et transferts aéroport sur demande.

 

 

Programme et prix communiqués sous réserves de modification de la part de la Wiener Staatsoper, ou par décision gouvernementale, en raison d’éventuelles contraintes sanitaires.

Et aussi...
Avec Jonas Kaufmann, héros du séjour
Du 4 au 7 février 2022
Chef de projets

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Retrouvez tous les détails de ce voyage sur votre ordinateur
Chef de projets

Aliénor Elbaz du Peloux

+33 1 43 59 20 37

Contacter par courriel
Inscriptions

Ouvertes